Economiser notaire

Possibilité de réduire ses frais de notaire afin d’économiser

 

A l’heure, il n’est plus question de gaspiller son argent ! Faire des économies doit être primordiale pour assurer son avenir. Cependant, économiser semble compliqué lorsqu’on n’arrive pas à trouver une idée brillante comme minimiser ses frais notariés lors d’un achat d’un logement. L’intérêt ?

 

Question de coût

Les frais de notoriétés peuvent parfois être très lourds à supporter surtout lorsqu’on s’achète une maison toute neuve. Le coût peut s’élever jusqu’à 6%  à 8% pour un particulier, dans la législation française. Toutefois, il peut descendre jusqu’à 3 ou 2 % lorsqu’il s’agit d’un rachat d’un bâtiment ancien. Quoiqu’il en soit, il ne faut pas aussi oublier que les frais notaires prennent en compte les taxes de l’Etat et les honoraires du notaire.

IMG_1774 insigne notaire
 

Comment minimiser le coût

Surement que l’idée semble irréalisable. Pourtant, en creusant un peu, il existe deux possibilités.

L’idéale serait que l’on se tienne dans le premier rang d’une transaction immobilière via une agence. Pour voir ses frais de notoriétés se réduire, l’astuce qui rapporte est de prendre en charge les frais de commission de l’agence immobilière à la place du vendeur. En effet, cette somme peut être récupérer du prix d’acquisition du bien immobilier lors de sa déclaration au notaire. Dans cette démarche, il est essentiel de monter un compromis de fait qui justement fait la différence entre le prix d’achat et les frais d’agence !

 

Par ailleurs, la déduction du bien immobilier et des biens meubles aide également à la réduction des frais du notaire. Pour une valeur d’un logement meublé, il faut impérativement faire la différence des prix. En réalité, les frais de notoriétés ne tiennent pas compte des biens meubles. Ainsi, il faut veiller à ne déclarer que la valeur nette du bien immobilier au risque de payer au prix fort !

 

Et vous, quel est votre conseil pour économiser les frais de notaire?

 

This entry was posted in Argent and tagged , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Economiser notaire

  1. Piotr says:

    Avoir dans ses contacts un notaire et se débrouiller autrement 🙂

  2. xa says:

    Tiens, curieux, un post a disparu ….

    Je repose ma question, en précisant …

    « Le coût peut s’élever jusqu’à 6% à 8% pour un particulier, dans la législation française. Toutefois, il peut descendre jusqu’à 3 ou 2 % lorsqu’il s’agit d’un rachat d’un bâtiment ancien. »

    Les droits de mutation (vulgairement : les frais de notaire) sur un bien préexistant sont fixés par LA LOI ! Ils ne sont pas négociables. C’est un rapport au prix d’acte selon la nature de l’acte.

    En régime de droit commun, les droits de l’Etat sont de 5% sur la mutation. A cela, il faut ajouter la conservation d’hypothèque, les débours, les émoluments du notaire (un peu plus de 1%ht), et bien sur la TVA.

    Donc les 2 à 3%, on se demande ce que vous voulez dire …

    Les astuces pour réduire le montant total sont justes. Attention cependant aux impacts sur le financement de l’acquisition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *