Tout savoir sur la FNAE

Divers

La Fédération Nationale des Autos Entrepreneurs et Micro Entrepreneurs, constitue pour les travailleurs du domaine, un organisme qui a à cœur de défendre leurs intérêts. Voici un article qui vous expose son histoire et son rôle.

Définition et histoire de la FNAE

La FNAE est une organisation à but non lucratif qui exerce sous la loi de 1991. Cette fédération est créée au cours de l’année 2009 grâce à la volonté d’un homme. Il s’agit de Grégoire Leclercq. La FNAE exerce diverses actions sur le territoire français. Là, elle dispose de 80 000 membres qui sont tous des autos entrepreneurs. Pour la gestion et le fonctionnement de la FNAE, elle dispose notamment d’un Secrétaire Général SG et d’un bureau dirigeant BD. Les véritables syndicats qui mènent depuis sa création de nombreuses actions en vue de l’amélioration du statut d’auto entrepreneur et de le faire connaître. En 2011. Elle est intervenue spécialement en faveur de l’exonération de la taxe sur la valeur ajoutée TVA. Elle agit pour ses membres et tous les autos entrepreneurs qui n’hésitent pas à demander des explications au Président lorsque celui-ci s’en prend à leur statut.

Le rôle de la FNAE

Son premier rôle est la défense des intérêts de ses travailleurs. La FNAE est chargée de s’assurer que les autos entrepreneurs arrivent des fois à bénéficier des mêmes avantages que les travailleurs des autres régimes. Ces travailleurs par exemple, peuvent avoir une assurance exploitation pour faire face aux différents risques de baisse de l’activité. C’est ainsi à la FNAE dans une telle situation, de mettre en œuvre les plans nécessaires pour que les compagnies d’assurances pensent à offrir une telle possibilité aux entrepreneurs individuels. Cette fédération est chargée aussi de retrouver des prestataires qui vont alors proposer des solutions bien adaptées à ce statut. Elle est chargée aussi d’informer les personnes qui aspirent à l’obtention de ce statut. Elle se charge également de promouvoir et de valoriser le régime auprès des travailleurs et du public.